Terminologie des armatures métalliques

L'appellation de sabot a été retenue car elle est la désignation la plus employée comme ferrure de pieux à travers les siècles.
L'appellation de lardoire a été retenue pour la ferrure de palplanche car elle est aussi la désignation la plus employée.
Cependant les termes de flèche (XVème siècle) et de mouffle (XVIIIème siècle) sont aussi employés pour dénommer un sabot.

mono-fig-29.jpg  

Le sabot est constitué de plusieurs parties,
notamment de branches et d'une culasse.   

 

L'appellation de branche a été retenue car elle est la désignation la plus fréquente pour représenter les pattes de fixation du sabot.
Cependant les termes d'aile (XVIIIème siècle) et de broche (XIXème siècle) sont aussi employés pour dénommer une branche.
L'appellation de culasse a été retenue car elle est la désignation la plus fréquente pour représenter la pointe du sabot.
Cependant le terme de culot (XIXème siècle) est employé pour dénommer la culasse.