Les pilots

Les pilots sont des pieux en bois entièrement enfoncés dans le sol et destinés à porter un ouvrage fondé sous les basses eaux. Il y a deux sortes de pilots lors d'une fondation. Les pilots de rive, qui forment le périmètre extérieur d'une fondation, et les pilots intérieurs qui sont placés dans l'enceinte. L'ensemble des pilots forme un pilotis.mono-fig-26.jpg
Le bois utilisé pour faire des pilots provient d'arbres ayant un droit-fil. On doit enlever l'écorce afin de rendre leur surface lisse. Cela facilite le battage en diminuant le frottement. En revanche on conserve généralement l'aubier qui, dans le chêne, a une dureté peu inférieure au bois de cœur. Les bois utilisés dans les fondations sont presque toujours le chêne, ou le châtaignier. L'aulne et le hêtre résistent parfaitement dans les terrains humides. Ceux-ci sont affûtés, tout comme les palplanches, pour être renforcé par l'addition d'une armature métallique. L'affûtage consiste à tailler l'extrémité des pieux en pointe pour qu'ils entrent plus facilement dans le sol. La pointe est parfois durcie au feu pour mieux résister à l'agression bactériologique.
 
 
 
 
 
Principe de fondation sur pilotis d'après le traité des ponts de Gautier, 1755, Pl XX.
On distingue bien les pilots de rive (repère PQ) et les pilots intérieurs (repère RS).